Né en 1984 dans la commune de Kpomassè (Département de l’Atlantique, Sud Bénin) de famille modeste, Akonougnon Codjo Epiphane LANTEFO, pagne noué au cou accompagné de son géniteur (LANTEFO Houndjovi Josué), a franchi pour la première fois le seuil de lEcole Primaire Publique d’Amonlè-Sègbèya en 1990, ce qui consacre le début de son parcours académique. Il poursuit six ans plus tard après le Certificat d’Etudes Primaires (CEP) au Collège d’Enseignement Général(CEG) de Tokpa-Domè toujours dans sa commune natale où il obtient son Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC) et enchaîna en 2001 sur décision de l’une de ses sœurs aînées au CEG Zogbo à Cotonou où il décroche en 2004 le Baccalauréat qui lui ouvre ainsi la porte de l’Université. Il s’inscrit alors au Département de Géographie et Aménagement du Territoire à lUniversité d’Abomey-Calavi et sortit quelques années plus tard nanti d’une Maîtrise en Géographie Humaine et Economique. Dans une Polyvalence anticipée, il faisait la photographie, donnait des cours dans plusieurs Etablissements Scolaires en tant qu’Enseignant Vacataire et menait d’autres activités saisonnières qui lui procuraient quelques revenus. Conscient de ses compétences et certain que le couvert académique seul ne suffit plus à l’homme de s’affirmer, cet ancien volontaire d’expertise professionnelle ayant servi au Ministère béninois de la Jeunesse diversifie son champ d’actions avec réalisme.

Formé dans plusieurs autres domaines, il a à son actif plusieurs expériences et attestations professionnelles en Communication, en Journalisme d’investigations(un programme de l’Institut Supérieur des Métiers de l’Audiovisuel, ISMA) et économique(sous l’égide du Ministère Béninois de l’Économie et des Finances en 2014), en Leadership et Coaching social, en Questions éducatives, en Stratégies de Développement et bien d’autres.

Acteur de paix, l’homme a été sélectionné plusieurs fois par les institutions de la République du Bénin dans le cadre des élections présidentielles, législatives et municipales. Choisi par l’Assemblée Nationale pour servi au Conseil d’Orientation et de Supervision de la Liste Électorale Permanente Informatisée (COS-LEPI) en qualité de Commissaire Communal d’Atualisation puis, par la Commission Électorale Nationale Autonome (CENA) comme Coordonnateur d’Arrondissement.

Par ailleurs, il est entre autres auteur et co-auteur des Tomes des ouvrages intitulés « Les Grands Bâtisseurs du Bénin », « Mon guide de prospérité », « Mon agenda de prospérité » et bien d’autres livres ou supports d’éveil et de développement personnel.
Assoiffé de connaissances et de développement et infatigable ambassadeur des Objectifs de Développement Durable(ODD), ce Consultant en Développement et Formateur est en permanente quête de solutions pratiques exploitables par tous. Homme de principes et très attaché aux valeurs nobles, il se définit à la fois comme un apporteur de solutions et un pur et dur Panafricaniste, Mondialiste et Humaniste.
Directeur et Manager Général de 2BM et Promoteur Associé du Magazine Panafricain d’informations et de Communication Grande Afrique, il est pionnier et co-fondateur de Africaboosters Group, un consortium qui s’illustre dans les domaines d’Expertise institutionnelle, Modélisation de développement, Communication stratégique, Renforcement de capacités, Stimulation de performance, Conseils et Accompagnement, Lobbying, etc. Avec ses pairs, il entend mettre progressivement en place un puissant réseau d’accompagnement stratégique, de lobbying et d’investissements pour booster véritablement le processus de développement de chaque pays du continent africain.
Membre de plusieurs Associations, il est singulièrement de l’Ordre Mondial des Grands Bâtisseurs(OMGB) dont il assure la présidence et coordonne des programmes dont TAP-ABA et surtout les activités du Laboratoire International de Prospérité(LIP), une institution spécialisée très stratégique de l’Organisation.

Quand l’Afrique abrite le « placenta du rayonnement mondial »

« En toute vérité, l’Ordre Mondial des Grands Bâtisseurs(OMGB) est un puissant instrument de développement au service de tous les pays du monde. Aucune Nation sur cette Planète ne manquera de ressentir les impacts de cette institution.
Pour avoir eu reçu en tant qu’Organisation Internationale ses papiers d’existence légale en Afrique, le continent abrite ainsi le « placenta du rayonnement mondial » devient une zone de prédilection de ses actions. L’Afrique sera davantage une zone d’attraction et de concentration des opportunités.

L’OMGB s’inscrit dans la dynamique de contribuer à faire à la fois de l’Afrique le carrefour et la locomotive du monde contemporain », a-t-il fait savoir.

Son ultime rêve : Oser et agir sans relâche pour une Afrique nouvelle et forte fondée sur le travail d’une jeunesse motivée, soutenue, bien formée dans une vraie solidarité mondiale.
A son actif, des pluies de témoignages et d’éloges. « C’est un enfant que j’ai vu grandir ici. Il est très dégourdi et poli. C’est un enfant très conscient, travailleur et doté dune sagesse précoce », a confié l’un de ses parents. « Jai eu la chance d’avoir gardé un apprenant très brillant. Il m’émerveille tellement et je l’affectionnais pour ses bons résultats qui étaient toujours au rendez-vous. Je me souviens comme si c’était encore hier, même à la maison, mes enfants parlaient de lui et de ses résultats. Il était presque imbattable au cours des évaluations. Qu’il soit aujourdhui à ce niveau social pour non seulement promouvoir l’excellence mais aussi et surtout agir et susciter le développement des pays, ne surprend pas. C’est la suite logique de ce qu’il incarne depuis son enfance. C’est une fierté », a témoigné

Et le jeune trentenaire compte avec humilité aller jusqu’au bout de ses rêves. « Je remercie Dieu le Père Tout-Puissant pour la mission qu’il a confiée à ma modeste personne. Il me donnera la sécurité, la protection, l’intelligence et les moyens nécessaires pour aller jusqu’au bout. Je ne demandais pas mieux à mon Créateur qui sait ce qu’il me faut pour servir dignement l’humanité et donner un sens noble à ma vie terrestre. C’est une tâche qui regroupe tous mes objectifs de vie. Le plus important, c’est le plein accomplissement et la matérialisation qui doivent suivre sans relâche. Impacter l’enfance, l’adolescence, la jeunesse, la vieillesse, la femme, la personne vivant avec le handicap, le persécuté, le désespéré, etc. Nous avons du boulot. Nous en avons les capacités et les ressources. Oui, nous sommes appelés à révéler la grandeur du Père Céleste à travers les bonnes œuvres humaines un peu partout. Ma plus grande prière est l’assistance permanente de Dieu dans cette œuvre. J’ai une idée globale de tout, du cheminement à faire et de la destination attendue. À l’évaluation, toute modestie gardée, nous navons encore rien fait. Mais, de solides piliers sont déjà posés. Je suis sûr et certain d’une chose, le processus est bel et bien enclenché pour une finalité glorieuse au bénéfice de nombre de générations », a-t-il martelé. Partisan d’une famille moderne responsable, l’homme vit en couple et jouit de la grâce de paternité. « La famille est la cellule de base de la société. Face aux défis du monde contemporain, il est important pour les géniteurs de faire des hommes et non des enfants », a-t-il conseillé.

Réalisation: DIC-OMGB/2022

Tagué Biographie, Epiphane LANTEFO, OMGB

Previous articleSénégal : Le Président Macky Sall abroge le décret convoquant le corps électoral pour les élections présidentielles du 25 février prochain
Next articleBENIN/Loi de finances-Gestion 2024: OECCA-Bénin outille ses membres pour une mission fiscale bien accomplie